Pain au chocolat ou chocolatine ? Les origines du débat

Le mot de « chocolatine » pourrait être un dérivé du nom en allemand de la viennoiserie, qui serait arrivée en France au XIXème siècle.

C’est un débat houleux, qui déchire les Français. Faut-il dire « pain au chocolat » ou « chocolatine » ? La viennoiserie composée d’une pâte feuilletée richement beurrée, renfermant deux barres de chocolat, divise le territoire : selon un sondage de mars 2019, 63% des habitants de Nouvelle-Aquitaine parlent de « chocolatine », alors qu’ils sont 94% en Île-de-France à dire « pain au chocolat ». 

L’expression divise même au sein de certaines régions. C’est notamment le cas en Occitanie, où Toulouse parle de « chocolatine » et le pays catalan de « pain au chocolat ».

Le débat s’est invité à l’Assemblée nationale en mai 2018. 10 députés Les Républicains avaient défendu un amendement visant à promouvoir le mot « chocolatine ». Mais d’où vient vraiment ce débat qui peut animer repas de famille et discussions entre amis ? 

Les origines du pain du chocolat / chocolatine

La naissance du pain au chocolat ou de la chocolatine remonterait au XIXème siècle, autour de 1830. C’est le boulanger autrichien Auguste Zang qui aurait importé en France les premières viennoiseries, parmi lesquelles le « Schokoladencroissant », littéralement « croissant au chocolat ». Selon certaines hypothèses, c’est la sonorité de « Schokoladen » qui aurait donné le mot « chocolatine ». 

Mais rien n’est certain, puisqu’il qu’il « n’y a pas de date à laquelle situer le premier pain au chocolat », selon Dominique Anract, président du Syndicat des boulangers-pâtissiers du Grand Paris, qui témoigne dans Madame Figaro. « Il ne s’agit que de théories, aucune archive officielle ne dit si elles sont vraies ou fausses », poursuit-il.

La faute à Joe Dassin ?

D’autres estiment que le nom de « pain au chocolat » viendrait du goûter des enfants, qui auraient remplacé leur morceau de pain avec une barre de chocolat par la viennoiserie.

Selon Le Dauphiné Libéré, le « pain au chocolat » se serait généralisé avec la volonté de l’Éducation nationale sous la IIIème République d’adopter une langue unique sur tout le territoire, mais aussi avec la chanson Le Petit Pain au Chocolat de Joe Dassin, beaucoup plus tard, en 1969. 

Source : rtl.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.