Croissant contre chocolatine, qui est le plus vendu ?

Les deux viennoiseries sont les stars du petit-déjeuner. Mais, dans le département, où la chocolatine est sacrée, qui remporte le match ?

C’est un nom que l’on défend contre vents et marées. En Haute-Garonne, c’est une chocolatine. L’appellation « pain au chocolat » reste réservée aux touristes. Et encore, c’est à la limite de l’affront. Mais soit, notre réputation de « provinciaux accueillants » doit rester bien assise.

Si l’on crie au monde son nom, cette viennoiserie chocolatée est-elle pour autant prophète en son pays ?Il faut croire que non. D’après de nombreux boulangers, la chocolatine se vendrait tout autant que le croissant, fameux cliché français.

« Cela dépend des boulangeries. Généralement, j’en vends autant l’un que l’autre. Il n’y a visiblement pas de préférence », observe Jean-Pierre Feuillet, gérant d’une boulangerie à Boulocha côté de lui, un confrère confesse vendre « plus de croissants que de chocolatines. Mais de peu. C’est de l’ordre du 60/40 % ».

Le matin, les croissants arracheraient la vedette au chouchou du département. Mais à l’heure du goûter, la chocolatine bouscule son rival.« A la sortie des écoles, les parents se dirigent vers les boulangeries. La majorité des bambins se ruent sur la viennoiserie, apportant une touche de sucré », note Jean-Pierre Feuillet.

En résumé, si l’on voulait un vainqueur dans ce duel, on finit légèrement déçu. À la question clivante « Tu prends des chocolatines ou des croissants ? », au petit-déjeuner, chaque réponse à ses fidèles. Cela reste finalement, comme beaucoup de choses, une question de goût.

Source : www.ladepeche.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.