Demain en entrée, un mi-cuit façon chocolatine

Tout le monde n’en mangera pas, mais le foie gras sera sur la majorité des tables des fêtes, et dès demain soir pour le réveillon de Noël. Mais comment le préparer ? En toast, pour 98 % des consommateurs, et accompagné de chutney de figues ou d’oignons ( pour 73 %) ? En terrine, froid, chaud ou mi-cuit… Les préférences et les idées ne manquent pas. En voici une nouvelle : le petit pain au foie gras façon chocolatine !

Gourmand et régressif à souhait, la chocolatine est la viennoiserie plébiscitée toute l’année, on va la découvrir détourné en entrée. C’est le Cifog, le comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras, qui a envoyé la recette à la presse. Petit budget et désir de présenter une entrée originale aux amis et à la famille, cette drôle d’entrée risque de donner matière à conversations et à dégustation appréciée. La préparation de ces trompe-l’œil gourmands est simplissime… À moins de vouloir soi-même réaliser une pâte feuilletée. Voici la recette de l’interprofession, faite avec, au choix, du foie gras prêt-à-consommer, entier ou du bloc nature ou élaboré.

La recette

Ingrédients pour 6 personnes.

350 g de foie gras de canard mi-cuit, 6 belles chocolatines (pains au chocolat) du boulanger, chutney de figue, de cassis ou de poire, fleur de sel, mélange 5 baies au moulin.

Préparation.

Sortir le foie gras du réfrigérateur 10 min à l’avance. Fendre délicatement les chocolatines pour retirer la ou les barres de chocolat sur toute la longueur avec une cuillère à moka. Remplacer le chocolat par le chutney en tapissant bien l’intérieur des pains. Couper le foie gras en lamelles puis saupoudrer de poivre aux 5 baies et de fleur de sel. Farcir délicatement les chocolatines avec le foie gras et déguster aussitôt.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.