« Pourquoi j’ai quitté Bordeaux » : Matthieu est parti vendre des chocolatines en Indonésie

Originaire de Gironde, Matthieu Guichard a grandi à Bordeaux avant de s’envoler en Asie après ses études. Actuellement, il vient d’ouvrir une boulangerie française à Lombok.

Trouver des chocolatines en Indonésie, c’est possible grâce à Matthieu Guichard. Originaire de Bordeaux, le chef d’entreprise de 32 ans vient d’ouvrir une boulangerie française sur l’île de Lombok, où il vend les fameuses viennoiseries du sud-ouest.

En vitrine, il a fièrement inscrit le mot « chocolatine » à côté de ces « croissants au chocolat ». « En Indonésie, les locaux appellent ça comme ça… Mais je suis un puriste », éclate-t-il de rire, en référence au débat chocolatine – pain au chocolat qui divise la France.

D’abord vigneron en Australie

Paysagiste de formation, l’expatrié a changé de branche en quittant la France. D’abord, il a voyagé pendant un an et demi en Asie avant de se fixer en Australie, sur la cote ouest, dans la ville de Margaret River où il a appris le métier de vigneron.

À ce moment-là vie, ma vie était rythmé par le surf, les vignes et les allers-retours à Bali pour rejoindre ma copine.

Au bout de deux ans, le vigneron a décidé de s’installer en Indonésie. « C’était un bon compromis entre le calme, la beauté des paysage, le surf, et développer un business avec l’explosion touristique au sud de l’île de Lombok »,