On vous dit tout sur la Coupe du Monde de la chocolatine, organisée à Toulouse

La 1ère édition de la Coupe du Monde de la Chocolatine, organisée par la Ligue Fraternelle des Artisans, débute lundi 27 mai 2019 à l’hôtel Palladia. On vous en dit plus !

Sa surface dorée et ses deux barres au chocolat fondantes ne laisse pas les papilles intactes ! Les touriers (ceux qui fabriquent la viennoiserie) devront mettre la main à la pâte pour la première édition de la Coupe du monde de la Chocolatine, organisée par la Ligue Fraternelle des Artisans le lundi 27 mai 2019, à l’hôtel Palladia.

Cette compétition mettra à l’épreuve la créativité et l’innovation de chaque candidat. Ce concours a pour but de faire connaître les commerces de proximité et les métiers de touriers, d’artisans, de fournisseurs, d’équipementiers, de minotiers et d’agriculteurs.

Originalité, techniques utilisées et la durée de la préparation seront de rigueur afin de départager les meilleurs touriers.

L’événement sera animé par le porte-parole du jury, Sylvain Herviaux, président de l’Équipe de France des Meilleurs Ouvriers de France Boulangers.

Trois catégories de concurrents

Sur le lieu de production au CFA Commerces et Services de Blagnactrois catégories de candidat vont s’affronter durant l’épreuve : les professionnels (20 candidats), les apprentis (15 candidats) et les amateurs (6 candidats) dont le chef de cuisine de l’Ambassade de France d’Iran.

Les professionnels et les apprentis devront réaliser 12 chocolatines classiques et 12 chocolatines revisitées tandis que les amateurs devront produire 12 chocolatines revisitées.

Géraldine Laborde, présidente de la Ligue Fraternelle des Artisans explique l’importance des valeurs de la défense des métiers de l’artisanat :

On souhaite montrer le savoir faire, le savoir être, le partage, la transmission et le fait Maison

Les viennoiseries seront ensuite emmenées sur le lieu de dégustation, de notation et de proclamation des résultats à l’Hôtel quatre étoiles Palladia.

Plusieurs jurys

Pour l’occasion, deux parties du jury seront distinctes : le jury technique et le jury de dégustations et de notation. Seul le jury technique pourra voir les candidats. Il sera composé des Meilleurs Ouvriers de France (MOF) comme Jean Luc Beauhaireet d’artisans boulangers pâtissiers dont Gaetan Cossoul Le Bellis et Marc Galigné. Le Président de la Confédération Boulangère du Gers, Gérard Loubet, sera également présent.

Le jury dégustation et notation sera légèrement différent. Plusieurs chefs cuisiniers, pâtissiers, sportifs, artistes et médias, comme Ludovic Mallac (chef de cuisine à Disneyland Paris), Veruska Pochon (chef pâtissière et fondatrice de l’Association Femmes du Cacao), Ysabelle Levasseur (diététicienne nutritionniste), Olivier Carbonneau (ancien joueur de rugby), Pascal Pallas (rédacteur en chef d’Actu Toulouse) et d’autres personnalités noteront la qualité et le goût des chocolatines.

Une mascotte et un hymne

La Coupe du Monde de la Chocolatine aura sa propre mascotte grâce au travail des élèves du Lycée Raymond Naves, son propre hymne composé par Jean-Luc Davezac et une fresque « le Pays de la Chocolatine », dessinée par Marie Constance Mallard, qui égayera un des couloirs de l’hôpital des enfants.

La présidente de la Ligue Fraternelle des Artisans développe :

 Nous défendons le savoir-faire mais aussi l’identité d’une région à travers ses appellations. Chez nous c’est chocolatine. C’est pourquoi nous avons créé la Confrérie et l’hymne. La mascotte est une idée des jeunes du lycée Raymond Naves pour soutenir leur professeur qui est candidate dans la catégorie amateurs

Lutte contre l’autisme

Pour cette Coupe du Monde, la Ligue Fraternelle des Artisans a décidé de sensibiliser sur l’autisme et de mettre en avant une application créée par une société toulousaine, l’application Helpicto qui permet de traduire le langage en pictogrammes compréhensibles pour les autistes et autres personnes atteintes de problèmes neurologiques. Géraldine Laborde confie :

Un jour j’étais dans une boulangerie et j’ai entendu une dame qui appelait pain au chocolat sa chocolatine car cela n’existe pas en langage des sourds. Cela m’a rappelé Helpicto et nous ne souhaitions laisser personne sur le bord de la route. D’où le fait de mettre en avant Helpicto.

Chaque candidat, juré, spectateur pourra être un ambassadeur d’Helpicto et communiquer avec les personnes atteintes de problèmes neurologiques.

Source : actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.