BFMTV situe Toulouse en Gironde dans un reportage sur la chocolatine et s’attire les foudres des internautes

Dans un reportage sur l’appellation chocolatine réalisé ce vendredi et diffusé ce samedi, BFMTV situe Toulouse en Gironde. Pour de nombreux internautes, l’erreur est fatale…

L’erreur n’est pas passée inaperçue et ravive le débat entre pain au chocolat et chocolatine sur les réseaux sociaux. BFMTV a réalisé dans le sud-ouest un reportage sur l’enquête Ifop qui dévoile que les Français préfèrent l’appellation pain au chocolat à chocolatine, à 84% contre 16%. Problème, sur ses images, la chaîne de télévision place Toulouse en Gironde, dans son  » synthé », c’est-à-dire sa légende en haut de l’écran. Il n’en fallait pas plus pour raviver la rivalité entre Toulousains et Bordelais, mais aussi le débat sous tension autour de l’appellation chocolatine.

Cette petite  » bourde » n’a notamment pas échappé à Jean-Michel, un habitant de Colomiers qui s’est empressé de publier un tweet.

« Pour une chaîne d’information nationale ils ont quelques lacunes en géographie graphie.. Et ce n’est pas faire de chauvinisme.. Ils se trompent souvent sur la vile, le département ou la région », nous fait-il remarquer.
Un autre internaute s’insurge aussi sur Twitter avec le hashtag SortezdeParis.

Des témoignages qui prouvent que le sujet est on ne peut plus brûlant. Sur les réseaux sociaux ou dans les commentaires sur notre site, les habitants ont été nombreux à réagir au sondage qui oppose pain au chocolat et chocolatine. Sur Twitter, une autre bataille se livre entre les Aquitains, qui sont plus nombreux à défendre la chocolatine ( à 63%) , et les Occitans qui sont 47% à prôner l’appellation.  » Seule l’Aquitaine défend la #chocolatine. C’est là qu’est l’esprit du #sudouest, le vrai », assure un internaute.

D’autres ne se font pas prier pour commenter…

Pain au chocolat vs chocolatine, Bordeaux vs Toulouse… Ces matches sont loin d’être terminés.

Source : www.ladepeche.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.